Les Français et leur budget santé

Une étude à été diligentée par Sofinco auprès du cabinet Opinionway [« Sondage OpinionWay pour SOFINCO »] pour étudier l’évolution des habitudes des Français concernant leur santé. Via un questionnaire auto-administré en ligne , un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence, a été interrogé.

Que retenir?

=> 53% déclarent faire davantage de prévention en faisant attention à leurs pratiques pour mieux protéger leur santé, contre 65% en 2012
=> Seulement 43% des sondés reconnaissent acheter plus de médicaments génériques en 2021 alors qu’ils représentaient 77% des assurés sociaux en 2012.

Et sur la même période, le choix d’une mutuelle qui rembourse mieux concernent 21% des adhérents, alors que l’estimation du budget annuel restant à charge totalise 441 €, en replis de 88€ sur un an glissant.

Toutefois, il faut préciser que selon le bilan social édité par le cabinet Verspieren, En 2019, le coût annuel des dépenses médicales pour les adultes français a atteint 1 102,14 euros.
Un montant qui baisse pour la première fois depuis plusieurs années. C’est 27,16 euros de moins par rapport à 2018.

Parmi les mesures prises pour financer le reste à charge, 29% des sondés ont reconnus avoir souscrit une sur-complémentaire et seulement 26% ont opté pour un changement de mutuelle. Mais ils sont 12% à avouer avoir dû contracter un crédit.

Parmi les soins qui ont nécessité de prendre des mesures de financement, voici la répartition:

 

 

(source: « Sondage OpinionWay pour SOFINCO »)

Et pour les autres assurés?

Les personnes interrogées ont affirmé avoir renoncé à hauteur de 13% , pour des raisons financières, à une consultation chez un spécialiste, chez le dentiste , ou encore à l’acquisition d’un équipement optique, et à 16% pour des raisons sanitaires liées à la crise Covid.

D’ailleurs, l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur les frais personnels de santé sera nul pour 60% des témoignages, seuls 31% considèrent que les frais de santé vont augmenter car l’épidémie les rend plus fragiles, donc plus de soins et de traitements à prévoir.

https://www.ecomutuelles.com/etudes-sante-des-regions/