Trouvez la mutuelle adaptée à vos besoins
publicite

Comparez plus de 100 contrats et plus de 10 mutuelles

Retirer un adulte
1
Ajouter un adulte
Retirer un enfant
0
Ajouter un enfant
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1

Mutuelles accouchement

Mutuelle accouchement. Mutuelles santé femmes enceinte. Comment les mutuelles remboursent les frais de grossesse & maternité. Mutuelles santé pour accouchement.

 

Notre choix de mutuelles pour les accouchements:

 

 

maman et son enfant après l'accouchement

Un accouchement demande une préparation, répartie sur plusieurs séances, en compagnie d'une sage-femme.


L'assurance maladie rembourse à 100% 8 séances seulement.

 

 

L'accouchement est annoncé par la perte du bouchon muqueux, des eaux ou des contractions utérines rapprochées et soutenues.


Cette première phase dure en général de 4 à 6 heures. Les contractions utérines sont d'intensité modérée et irrégulière.

L'accouchement proche est annoncé par la perte du bouchon muqueux, la perte des eaux et/ou l'apparition de contractions utérines rapprochées et soutenues. Ces signes d'appel doivent faire se rendre rapidement à la maternité.


Les phases de l'accouchement par voie naturelle

Le travail ou accouchement se déroule en quatre phases successives :


Phase du début de dilatation du col

Cette première phase dure en général de 4 à 6 heures. Les contractions utérines sont d'intensité modérée et irrégulière (espacées de 5 à 20 minutes).

Durant cette période, la sage-femme en charge de l'accouchement vient régulièrement pour vérifier l'avancement du travail.


Phase d'effacement et de dilatation du col

Lorsque les contractions deviennent plus intenses et plus fréquentes (environ toutes les 3 minutes) le col commence à s'effacer. La future maman est alors amenée en salle d'accouchement.

C'est souvent lors de cette phase qu'un anesthésiste vient poser la péridurale si la maman le souhaite. La péridurale est une anesthésie qui s'injecte entre la 3e et la 4e vertèbre lombaire et qui permet de « n'endormir » que le périnée et les jambes.

Au cours de cette phase, il est fréquent qu'un monitoring soit placé sur le ventre de la maman. Il permet au personnel soignant de suivre les contractions (intensité, durée et espacement...) et leur retentissement sur le bébé (étude du rythme cardiaque de l'enfant).

Si le bébé présente des signes de souffrance sur le monitoring, l'équipe médicale peut prendre la décision d'extraire rapidement le bébé soit à l'aide de forceps (sorte de grandes cuillères qui vont permettre de guider la tête du bébé), soit à l'aide d'une ventouse (sorte de soucoupe qui adhère à la tête du bébé pour la guider), soit par césarienne.

L'accouchement est remboursé à 100% par la sécurité sociale, qu'il se déroule dans une clinique conventionnée ou dans un hôpital.

 

 

Phase d'expulsion

La phase d'expulsion ne dure en principe pas plus de 30 minutes. L'expulsion se fait grâce à des contractions utérines fortes et aux efforts de poussées de la maman. L'accoucheur préviendra la maman lorsqu'elle doit pousser (lors d'une contraction). La poussée comme apprise lors des cours de préparation à l'accouchement se fait en trois temps : « inspiration-bloquez-poussez ».

Il peut arriver que la sage-femme aide la progression du bébé en appuyant sur le ventre lors des contractions.

Il est très fréquent que la maman subisse une épisiotomie, surtout lors d'une première grossesse. L'épisiotomie est une incision réalisée par l'accoucheur pour faciliter le passage de la tête du bébé et éviter une déchirure du périnée. Elle est pratiquée lors d'une poussée et elle est rarement ressentie. Après l'expulsion, elle nécessite d'être suturée et sa cicatrisation nécessite en principe une semaine.

Juste avant la naissance du bébé, il est demandé à la maman d'arrêter de pousser pour que la tête sorte lentement. Une fois la tête sortit, l'accoucheur incline doucement la tête du bébé vers le bas pour dégager la première épaule puis il l'incline vers le haut pour dégager la deuxième puis le reste du corps vient d'un coup.

L'accoucheur coupe alors le cordon ombilical et pose le bébé sur la maman.

Phase de délivrance

Une demi-heure après la naissance du bébé, l'utérus se recontracte (les contractions sont moins douloureuses que lors de l'accouchement). Ces nouvelles contractions ont pour but de décoller le placenta du fond utérin et de l'expulser. Il peut être nécessaire de pousser pour aider à son expulsion.

Une fois expulsé, le placenta est attentivement examiné par l'équipe soignante car s'il n'est pas complet (un fragment est resté accroché à la paroi utérine), il existe un risque d'hémorragie. Si le placenta est incomplètement expulsé, le médecin ou la sage-femme pratiquera une révision utérine (il ira chercher le fragment manquant).


Les prestations remboursées par la sécurité sociale


L'assurance maternité rembourse à 100% certaines prestations médicales relatives à la grossesse.   


Pour pouvoir bénéficier du remboursement des prestations, il faut remplir certaines conditions :

  • avoir envoyé sa déclaration de grossesse (qui correspond au premier examen prénatal) avant la 15e semaine d'aménorrhée

  • avoir envoyé les autres justificatifs des 6 examens prénataux obligatoires

Les prestations prises en charge


L'assurance maladie prend en charge à 100% l'ensemble des frais médicaux, des frais pharmaceutiques, d'examens de laboratoire et d'hospitalisation en rapport avec la grossesse, l'accouchement et ses suites pendant la période comprise entre débutant 4 mois avant la date prévue d'accouchement et se terminant 12 mois après l'accouchement.


En dehors de cette période, l'assurance maladie prend en charge certaines prestations relatives à la grossesse comme les séances de préparation à l'accouchement réalisées par une sage-femme ou l'amniocentèse.


En ce qui concerne les examens d'imagerie, seule l'échographie à 32 semaines d'aménorrhée est remboursée à 100 %. Celles réalisées vers la 12e et la 22e semaine sont remboursées à 70 %, le complément étant assuré habituellement par la mutuelle. Si des besoins médicaux exigent d'autres échographies, elles sont en principe prises en charge après entente préalable avec la Caisse d'Assurance.


Après l'accouchement,sont également pris en charge à 100 %, la visite postnatale qui a lieu 8 semaines après l'accouchement, les séances de rééducation périnéale, les frais éventuels d'hospitalisation du nouveau-né, les huit examens de santé de la première année de vie du bébé, les trois examens de sa deuxième année ainsi que les examens semestriels jusqu'à ses 6 ans.


Les frais à la charge de l'assurée ou de la mutuelle

Certains frais au cours de la grossesse et de l'accouchement sont à la charge de l'assurée ou de sa mutuelle :

  • le ticket modérateur de certaines dépenses effectuées lors des 6 premiers mois de la grossesse ;

  • les frais pour confort personnel, comme une chambre particulière ou la télévision ;

  • les dépassements d'honoraires que peuvent pratiquer certains médecins:obstétricien, anesthésiste.

Seuls resteront à la charge de la maman, les frais de séjour et les dépassements d'honoraires: un rapide coup d'œil à votre contrat vous permettra de savoir si votre mutuelle actuelle les prend en charge.

 

Après l'accouchement, vous pourrez bénéficier du remboursement de séances de rééducation postnatale, 10 au total, sous réserve d'un accord préalable de l'assurance maladie.

 

Sinon, il vous suffit de compléter le petit questionnaire de notre comparateur ci-dessus pour obtenir en deux clics seulement un devis personnalisé sur les mutuelles qui vous couvrent pour les dépassements d'honoraires.

 

 

 

A consulter également


Mutuelle grossesse

Mutuelle gynécologue

Mutuelle maternité


                                                                                                                                 suivez Ecomutuelles sur logo twitter

Mutuelle dentaire
Mutuelle optique
SMAM
April
néoliane