Trouvez la mutuelle adaptée à vos besoins
publicite

Comparez plus de 100 contrats et plus de 10 mutuelles

Retirer un adulte
1
Ajouter un adulte
Retirer un enfant
0
Ajouter un enfant
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1

l'anesthésie locale

Une anesthésie locale consiste à injecter dans une muqueuse un produit anesthésiant qui supprime très rapidement la sensation de douleur dans la zone où il est injecté. L’injection elle même entraîne une douleur légère tout à fait supportable. L’injection produit un gonflement et un blanchissement de la zone où le produit est injecté. Une sensation étrange due à la suppression de la sensation du toucher survient en général dans la zone anesthésiée. Cette sensation peut dépasser la zone injectée en particulier au visage.

 

anesthésie locale

 

 

 

 

L’anesthésie est souvent associée à chirurgie ou opération chirurgicale en urgence. Or, de nombreux cas ou pathologie non grave nécessite l’intervention d’un anesthésiste ou chirurgien anesthésiste.

La maternité est un exemple de moment heureux ou l’intervention de l’anesthésiste est souhaitable.


Que ce soit pour opérer une femme enceinte ou lors d’une opération post-accouchement, l’anesthésie locale peut être nécessaire pendant une grossesse. Voici ce que vous devez savoir sur l’anesthésie locale lorsque l’on est enceinte


Anesthésie locale et femme enceinte : la péridurale


Le calendrier de la grossesse est strict et demande des interventions programmées. Parmi celles-ci, il faut prendre en compte le 2e trimestre, qui constitue la période la plus favorable pour effectuer une chirurgie au cours de la grossesse.

Comme toute anesthésie, ce n’est pas un acte anodin et si, lors de la maternité, le recours à une anesthésie est nécessaire, il est souhaitable de privilégier l’anesthésie locorégionale ou locale lorsqu’elle est possible, qui va protéger autant la sécurité maternelle que la sécurité du fœtus.Lors d’un accouchement, l’acte réalisé par le chirurgien anesthésiste est appelé anesthésie péridurale.


Comme son nom l’indique, l’anesthésie locale ou locorégionale se limite à une toute petite partie du corps : son effet est localisé et elle ne modifie pas l’état de conscience de la maman. Le produit anesthésique est appliqué ou injecté sur la zone où le geste chirurgical est envisagé.


Par exemple si l’intervention est prévue sur une dent ou sur un grain de beauté, le produit est injecté autour de la dent ou du grain de beauté. La zone qui est anesthésiée devient insensible à la douleur. Le patient reste éveillé tout au long de l’intervention et peut entendre ou voir le chirurgien et son équipe intervenir.


Plusieurs moyens existent pour une anesthésie locale : elle s’effectue avec l’aide d’une injection d’anesthésiques locaux dans les tissus à anesthésier, ou des fois avec l’application d’un gel, ou d’une crème qui contient des anesthésiques. Comme la quantité d’anesthésiant utilisée est petite, elle permet une récupération très rapide. 

 

Anesthésie locale et soins divers


Chaque future maman espère vivre une grossesse idéale, sans intervention d’une anesthésie locale. Si le geste chirurgical devient impératif, le chirurgien essaiera de temporiser la situation pour la décaler après votre grossesse, si cela est sans conséquence pour votre santé.

 

Concernant les soins dentaires, l’anesthésie locale est utilisée pour dévitaliser une dent, soigner une carie ou encore effectuer un curetage, ou détartrage en profondeur. Cette intervention est primordiale pour éviter que des maladies buccales se déclenchent, certains microbes présents en bouche et quelques molécules favorisant l’inflammation peuvent voyager à travers tout le corps. Tout devient alors relatif et l’anesthésie locale permet d’effectuer de bons soins dans de bonnes conditions, elle devient alors une allié de la santé de la maman, et donc de bébé !