Trouvez la mutuelle adaptée à vos besoins
publicite

Comparez plus de 100 contrats et plus de 10 mutuelles

Retirer un adulte
1
Ajouter un adulte
Retirer un enfant
0
Ajouter un enfant
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1
Enfant n°1

Choisir sa formule

Choisir la formule adaptée à vos besoins Un autre critère peut aussi être important dans votre décision pour votre choix de contrat d’assurance : la fréquence d’utilisation. En effet, si vous souhaitez assurer un véhicule qui dormira toute l’année dans votre garage ou dont vous vous servez peu, il est sans doute plus économique et plus pertinent d’opter pour un contrat au Tiers. Le risque d’accident est de fait bien moindre lorsque l’on ne circule qu’occasionnellement.

Lorsque l’on cherche à assurer son véhicule, c’est toujours la même question : dois-je m’assurer au tiers ou souscrire un contrat tous risques ? L’olivier Assurances vous aide à y voir plus clair.


Pourquoi une assurance au tiers ?


L’assurance Tiers est le minimum légal imposé par la loi en termes d’assurance automobile. Elle couvre uniquement les dommages causés à une autre personne en cas d’accident. Cette formule ne prend donc pas en charge les dommages causés à son propre véhicule et à sa propre personne. En cas d’accident responsable avec un autre véhicule, la réparation de votre véhicule resterait donc à vos frais.


Dans quel cas une assurance auto tous risques ?


L’assurance auto Tous Risques est la formule la plus complète en termes de contrats d’assurance auto. Elle vous couvre en cas d’accident, que vous soyez responsable ou non. Vous bénéficiez donc d’une couverture optimale pour vous, votre voiture et vos passagers ! Pas étonnant que cette formule soit privilégiée par 60% des conducteurs.


Comment choisir la bonne formule pour sa voiture


On ne s’assure pas de la même façon que l’on ait une voiture neuve ou que l’on roule avec une voiture avec 200 000 km au compteur ! En effet, la valeur d’un véhicule neuf n’est pas la même que celle d’une vieille auto.

Aussi, vous pourriez vous retrouver à payer des primes d’assurance supérieures à la valeur de votre voiture. On conseille souvent d’assurer les vieilles voitures, dont la valeur à l’argus est faible, avec des contrats d’assurance au Tiers. Cependant, il convient de garder à l’esprit que ce type d'assurance ne couvre que les dégâts que l'on provoque, pas ceux que l'on subit.